Bienvenue aux écuries d'Ayane
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Warning (Elo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Warning (Elo)   Lun 8 Nov - 23:16



Sexe : Hongre
Âge : 6 ans

Cavalier attitré : Elo

Caractère :
Warning
Warning est un hongre assez bizzare. A l'obstacle, il prend la main et a un sale caractère: il ne refusera pas, ne dérobera pas pas, mais si son cavalier ne le monte pas bien, il sera capable de foncer tout droit dans l'obstacle!! Il a néanmoins un très bon coup de saut qui pourrait l'enmener jusqu'au plus haut niveau. En cross, il prend aussi la main mais saute, car il a foncé une fois dans un tronc, et sa chute lui a passé l'envie de recommencer... En dressage, il a des magnifiques allures et sait tout faire, mais il a tendance à beaucoup chauffer.
Il est exactement le même en competition qu'a l'entrainement.
Il adore aller en extérieur sur des chemins où son cavalier pourra le laisser galoper le plus vite possible mais deteste qu'on le panse, le douche...
Il n'empêche qui lui faudra beaucoup de travail pour aprendre à canaliser son énergie...

Points :
- Obstacle : 0
- Dressage : 2
- Cross : 0
- Moral : 10
- Bonus : 10


Dernière édition par Gabrielle le Mar 30 Nov - 0:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Elo
Membre
Membre


Messages : 9
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Premier jour :)   Ven 19 Nov - 17:58

Sa y est, on y est, on vient de m’annoncer que j’allais pouvoir m’occuper de Warming. Lorsque j’ai fais le tour des écuries pour la première foi, il y a déjà quelques jours, c’est pour lui que j’ai craqué.
On m’a prévenu que c’était un poney à fort caractère et pas forcément évident mais voilà impossible de m’en détacher et de le sortir de mon esprit. Je suis toute excité car enfin on va vraiment avoir notre premier contact, nos tout premiers moments entre monture et cavalier.
Je descends donc du bus qui mène au centre, en tout début d’après midi, et à peine le voila parti que je cours jusqu’aux écuries aussi vite que je le peu malgré ma boite de pansage qui me pèse et me ralenti. Les odeurs de l’écurie me parviennent à peine ai-je fais trois pas et j’entends déjà les bruits familiers qui y règnent. J’ai quelques appréhensions d’arrivé dans un nouveaux centre, timidités et peur de mal m’intégrer mais elles sont vite remplacées par la hâte de tout découvrir, les cavaliers, l’ambiance, et bien sur la cavalerie et tout ce qui se trouve ici Smile
Je vois au loin le palefrenier et le salut d’un grand mouvement de main, il me parait très amical il faudra que je discute un peu avec lui pour apprendre à le connaitre un peu.
Enfin j’arrive devant le box de Warming. Ce moment que je l’avais rêvé depuis quelques nuits déja Smile.
Enfin nous y sommes ! Le poney est tranquillement au fond de son box en train de lécher sa pierre de sel sans faire attention a moi. Je siffle donc doucement pour qu’il prête me attention. Il lève alors immédiatement la tête à l’affut, un orage aurai éclaté il aurait été dans le même état. « A on ne m’avait pas menti sur se point, c’est un poney TRES réactif ». J’ouvre donc la porte de son box, les yeux émerveiller devant le poney gris qui se tien fièrement désormais face a moi. Je n’ai même pas le temps de faire un pas qu’il est déjà en train d’essayer de me pousser pour sortir de son box. « Hé la mon coco ! Il va falloir que je t’apprenne à me respecter un peu ».
Je le fais reculer et attends de voir si il recommence. Comme je m’y attendais il refait le même geste en poussant plus fort encore. « Ben le beau, je sais que tu as hâte de sortir mais tout de même va falloir que tu perdes cette habitude. » Je souri car j’ai déjà quelques idées d’exercices qui me viennent en tète pour redresser un peu mon poney. Pour l’instant je le fait de nouveau reculer mais plus fermement et sur plusieurs pas. J’attends sa réaction. Il garde les oreilles en arrière mais ne bouge pas. « Espèce de ronchon Smile ».
Je m’avance vers lui et le caresse affectueusement le long de l’encolure.
Maintenant que les présentations sont faites je décide donc de mettre la longe devant la porte du box pour pas qu’il lui prenne l’envi de sortir sans moi. Après avoir fait l’inspection de mes poches, il retourne au fond de son box. A croire que la pierre de sel est plus intéressante que moi. Je décide donc de le panser, je n’ai pas l’intention de le monter aujourd’hui mais plutôt de lui préparer une petite séance de liberté pour dire de le voir évoluer au naturel. Quand il me voit arrivée avec la brosse le voila qui tourne dans son box et ne cesse de bouger. « Monsieur n’aime pas se faire beau ? Tu es sublime certes Poney mais il faut bien que je te fasse briller un peu ». Pour aujourd’hui je décide donc de lui mettre son licol afin de lui apprendre à rester immobile quand on s’occupe de lui. Je préfère ne pas l’attacher ou cas ou il ferai le coup du renard.
Je commence donc a le brosser doucement. Il met les oreilles en arrières, bande ses muscles mais ne bouge pas. Je le félicite et continu à lui parler tout en le brossant. « Tu as échappé a la tonte mon petit mais je crois que bientôt on va devoir s’occuper de sa, me regarde pas comme sa c’est pour toi ». Je demanderai à me faire aider je pense.
Bon ben voila mon poney tout propre. Contrairement a se que je penser pour les sabots je n’ai eu le droit a aucun cinéma.
Je regarde dehors, le soleil est la et le sol n’est pas dur, je vais donc l’amener dans le rond de longe ou il me sera plus facile de le travailler en liberté. Je mets les protections a Warming et l’amène jusqu’au rond. Je le lâche pour le laisser se défouler un peu. Je l’admire, la queue en panache faire le beau, souffler comme un étalon et se lever à n’ en plus finir. « Allez gars la récréation est fini, on va bosser un peu maintenant ».
Je rentre donc dans son terrain de jeu, chambrière en main. Le poney vient me voir me renifle. Je le lance sur le cercle le laissant choisir sa main mais l’obligeant à rester au pas et a ne pas revenir vers moi. Je n’ai pas l’intention de l’épuiser aujourd’hui juste dire qu’on se fasse plaisir tout les deux. Je lance donc le trot. Le voila qui pars au grand galops et coup de cul a peine ai-je fais mon claquement de langue. Je me place pour le faire ralentir et reprendre le contrôle. Warming réagit très bien et prend un beau trot. Je prends plaisir à le voir évoluer ainsi. Je tente de demander le pas. Tout de suite le poney se met au pas mais n’y reste pas. Je redemande et reste vigilante. C’est réussi. Je lui demande alors de venir vers moi. Poney très a l’écoute qui s’avance et oreille en avant. On change de main et on prend le trot. Cette foi ci il reste dans cette allure. Je l’oblige a ralentir son trot, l’accélérer et ralentir a nouveau. C’est un succès, il va même jusqu'à allonger son encolure et mettre le bout du nez en bas. « Parfait le beau ! »
On souffle un peu et je le mets au galop en restant sur cette main. Il bande ses muscles et se place dans un galop régulier. A l’autre main comme je m’y attendais le travail est plus dur. Il accélère le galop et tombe vers l’intérieur. Je décide donc de revenir au trot et de l’obliger a se tenir par des petites actions de chambrières. Sur deux trois foulée j’obtiens le même trot qu’a l’autre main. J’arrête donc et félicite.
Je le laisse se rouler et vais pendant se temps ranger la chambrière et chercher des morceaux de pain. Quand je reviens c’est plus un poney blanc que je trouve mais un poney gris de poussière. « Ah ben toi qui aime te faire toiletter tu va être gâté Smile » Je le laisse manger le pain et le ramène au box.
J’enlève les protections passe un bon coup de brosse malgré ses oreilles en arrière et vérifie qu’il ne sait pas blesser. Je lui remets sa couverture et tout en lui murmurant a l’oreille lui gratouille sur le garrot gentiment. Je donne un morceau de pain a tout les chevaux de l’écurie range mes affaire et me dirige au bus encore toute heureuse de cette première journée mais surtout avec déjà la hâte de revenir en espérant croiser des cavaliers Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Warning (Elo)   Mar 23 Nov - 0:46

Très bon résumé bien détaillé et désolé du retard !

+3 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Elo
Membre
Membre


Messages : 9
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: tel des pas de danses   Ven 26 Nov - 14:40

( pas grave pour le retard t'inquiète Smile )

En selle !

J’avais hâte de retourner voir mon poney, j’ai donc décider de passer toute mon après midi au club pour vraiment profiter de lui. Malgré que le soleil soit au rendez vous, la température elle est très basse et la légère brise n’arrange pas les choses. Enfin rien ne me fera reculer, aujourd’hui j’ai décidé de monter Warming !
J’arrive donc au club et aperçois au loin une cavalière qui s’apprête à partir en balade. Je la salut de loin et espère parler avec elle au retour de sa sortie.
Arriver dans l’écurie je croise le palefrenier. Je le salut et lui demande si il a besoin d’aide. « Je veux bien que tu sortes ce cheval au paddock, il n’est pas sorti se matin, sa me ferai gagner un temps fou » me dit-il en me désignant Coppola, le cheval baie derrière lui. « Pas de souci, c’est avec plaisir au contraire. Je pourrai aussi vous aider à faire les box et balayer l’écurie si vous voulez » Un large sourire apparait sur son visage. « C’est vraiment gentil de ta part ! J’ai vu que ton cheval n’est pas encore tondu je pourrai t’aider en fin d’après midi si tu veux ». Me voila toute heureuse de cette bonne nouvelle Smile.
Il part donc a la remise faire se qu’il lui reste à faire. Je vais donc à la sellerie chercher le licol du cheval à sortir. En passant devant le box de Warming je siffle doucement et celui-ci sors la tète de son box et henni doucement. Une caresse sur son museau je dépose mes affaire devant son box. « Je reviens le beau ! ». Je prends des protections pour Coppola mais aussi une couverture légère : vu le froid il faudrait pas qu’il en souffre, surtout au nivaux des reins. Un coup de brosse, guêtres mise et couverture polaire enfilée je sort Coppola du box. C’est un grand étalon je suis impressionnée de marcher a ses cotés mais il est très gentil et ne me bouscule pas se qui me change du mien.
Je l’emmène dans le premier paddock devant l’entrée et lâche donc l’étalon. Celui-ci trottine et fait le beau. Hérésie, une très belle jument aussi, qui était dans le paddock a coté arrive au trot et les voila qui joue ensemble. Je les laisse se détendre et vais m’occuper du petit.
Aujourd’hui lorsque j’ouvre la porte il ne me pousse pas et attends sagement. J’en suis la première étonnée. Je le caresse longuement avant de sortir mon matériel de pansage. A la vue de la brosse tout de suite Warming met les oreilles en arrière et commence à tourner dans son box. « Ah ! Je me disais aussi que c’était trop beau que tu sois si calme au pansage. » Je lui mets donc le licol mais ne l’attache pas. Je lui passe juste la longe autour de l’encolure et passe délicatement la brosse partout. Comme il ne bouge pas je lui enlève le licol et recommence exactement les mêmes gestes. Il bande ses muscle fais un pas en arrière je le remets a sa place et il ne bouge plus. Je suis fière de lui. « Tu vois ce n’est pas si insurmontable que sa » Je lui cure les pieds et passe un peu de goudron. Il me regarde faire curieux de chacun de mes gestes.
Même si j’avais l’intention de faire dressage je préfère lui protéger les membres. Je lui pose donc quatre bandes de travail puis je le selle et lui met un couvre rein pour le début de la séance au moins, après on verra comment il évolue. Mon poney a les oreilles dresser et n’attends plus qu’une chose que l’on sorte enfin. Je prends une longe avec moi et un stick juste pour le détendre cinq minutes a pied.
On marche donc tout les deux jusqu'à la carrière qui est libre. Je commence donc par le lancer sur un cercle de 20 mètres. Le poney prend un bon trot. Mais au lieu de se détendre au niveau du dos il fais le guignol en levant la tète et hennissant partout en fessant le fière. Bon je m’occuperai de sa a cheval, la c’est juste histoire qu’in se dépense un petit peu. Je le fait donc trotté a l’autre main. Devant ces allures d’athlète j’ai hâte de le monter. J’arrête donc le poney sur le cercle puis le rappel vers moi. J’enlève la longe et remet les rênes. Pour une première en selle j’ai juste pris un stick ou cas ou mais pas d’éperon.
Et hop me voila en selle !!
On fait un tour de carrière au pas rênes longues mais je reste sur mes gardes, avec lui il faut s’attende a tout. Je remonte sur mes rênes et lui demande des arrêts, on décale les hanches a gauche, a droite et on repart. Il s’arrête bien mais à tendance a ne pas vouloir rester a l’arrêt. Mais comme tout le reste est bien je tente de le faire reculer pour le mettre sur les hanches. Il recule mais lève la tète et au bout de deux pas menace de se lever. « Hum il va falloir travailler le reculer mon petit » Je refais mais ne demande qu’un pas.
Comme il le fait bien je prends le trot. D’abord trot rêne longue puis je commence a le travailler. Je le mets sur un cercle et le fais céder doucement dans la bouche en fessant bouger un peu le mord dans sa bouche pour qu’il se décontracte. Le poney cède dans la nuque et devient léger dans la main je prends donc une diagonale et le fais allonger le trot. Il ne se déplie pas et prend le galop. Je me redresse pour reprendre le trot et tout de suite il revient et reste en place. Je m’élance donc sur une autre diagonal. Tout d’abord je le fait se rassembler puis redemande un allongement et cette foi ci je sens qu’il s élance a chaque foulée. Je le reprends et félicite. Je continu au trot et cette foi ci je le rassemble l’obligeant à rester dans le trot. Je sens dessous moi les muscles qui se bande et ses sabots qui frappe le sol.
Alors je prends le doublet dans la longueur, isole ma jambe droite et nous partons en cession pour rejoindre le piste. Un mouvement très réussi je suis très fière de lui. On fais de même a l’autre main. Un peu moins bien mais je n’en demande pas d’avantage pour le moment.
Après se travail au trot je le laisse marcher au pas pour souffler. Avant de le travailler au galop je lui fait faire quelques épaules en dedans au pas afin de le garder dans cette attitude décontracté.
Je demande donc mon départ au galop. Il part en équilibre sans être sur les épaules. Mais à peine quelques foulées faites qu’il prend de la vitesse et me prend la main sur la ligne droite. Je le mets sur un cercle mais il ne cède pas et continu a galoper comme un taret. Surprise de se changement d’attitude je mets ma main sur ma cuisse et l’oblige à céder par un arrêt d’urgence. Il s’arrête.
Je le fait céder et repars tout de suite au pas puis redemande le départ au galop en le préparant et le gardant léger autant que possible sue mes deux mains. Il essai de me prendre la main à nouveau mais je le place sur un cercle de 20 mètres et l’oblige à s’incurver. Comme sa le fait forcer et qu’il a bien décidé de pas faire se que je voulais il repasse au trot. Je sers mes jambes et l’oblige à reprendre le galop et a le garder tout en maintenant les épaules de ma rêne extérieur et lui poussant avec ma jambe intérieur les hanches vers l’extérieur pour qu’il s’enroule et devienne rond, sans tomber a l’intérieur.
Finalement il fini par céder et redevient léger dans le mord. Il fini même par avoir un galop régulier. Je prends la diagonale et fais un peu de galop à faux. Je le sens qui force, je reprends donc la diagonale et le laisse cette foi ci galoper rêne un peu plus longue pour qu’il se relâche dans l’encolure. Il accélère très peu le galop surpris que je le laisse galoper tranquille sans tension.
On repasse au trot. Je travail encore un peu le trot, le fessant ralentir et accélérer puis le laisse trotter rêne longue. Le poney descend son museau vers le bas dans une très bonne attitude. Je repasse au pas et caresse très fort.
On fait un tour de club au pas pour souffler et récupérer. Puis je l’amène au manège pour qu’il se roule et le ramène au box pour pas qu’il attrape mal.
Je le brosse et enlève le sable qui s’est collé a son jolie poil, enlève les bandes et lui met une couverture légère le temps qu’il sèche et avant de le tondre. Je lui donne des pommes que j’avais amenées pour lui tout en lui caressant l’encolure et vais lui chercher sa ration, pleinement méritée.
Pendant que le Poney mange je passe donc un coup de balai comme promis dans l’écurie, range la sellerie et aide le palefrenier à faire deux trois box. Puis pendant qu’il va ranger la brouette je rentre Coppola et Hérésie leur passant un coup de brosse enlevant les protects et leur mettant leur grosse couverture. Puis je leur donne leur ration. Une foi fait il ne nous reste plus cas tondre le mien se qui risque d’être un moment délicat.
Je vais donc cherche Warming. Il lécher le fond de sa mangeoire. Je lui mets son licol et l’amène. Je laisse donc le palefrenier m’aider, il a bien plus l’habitude que moi. Je rassure mon poney qui frémit lorsqu’ on commence à le tondre. Il bouge un peu mais reste très sage. « Et voila tu es tout beau ! » Je remercie le palefrenier pour sa patience, ramène Warming à son box. Il a très fière allure comme sa ! Je lui mets donc sa grosse couverture et après une dernière caresse je range toutes mes affaires et rentre chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Warning (Elo)   Sam 27 Nov - 1:32

Heey c'est un excellent résumé ! Continue Smile

+ 1 dressage
+3 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Elo
Membre
Membre


Messages : 9
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: journée de neige   Sam 27 Nov - 19:00

( oh merciii beaucoup Very Happy )

J’ai rêvé toute la nuit de cette première séance de dressage avec Warming, ses déplacements magiques, son allongement, une impression de voler...
Telle ne fut pas ma surprise quand se matin j’ouvre les yeux et découvre que tout est recouvert de blanc. La neige ne tombe plus certes mais elle est bien la, partout en fine couche. Dehors il fait très froid mais pas question de rester au lit, j’ai bien l’intention d’allé m’occuper de mon poney.
C’est donc après avoir enfilée de nombreuses épaisseurs, mis mon manteau d’hivers que je monte dans le bus pour le club.
Je me dirige vers l’écurie.
J’entends au loin les chevaux qui sont dans les près qui hennissent. Je pose mes affaires et siffle doucement le poney. Pas de réaction. Je m’approche et vois que Warming n’est pas dans son box. Bizarre...
Le palefrenier sort alors de la sellerie. Je m’apprêter a l’interroger mais il me donne tout de suite l’info que je chercher sans me laisser le temps de poser ma question. « Je ne penser pas que tu viendrais vu qu’il y a de la neige, je viens donc de mettre Warming au près »
« Pas de problème sa le fera se défouler un peu, je vais faire son box en attendant puis j’irai le chercher ».
Si tôt dis si tôt fais, je vais chercher la brouette et la fourche et fais le box de mon poney. Sa me réchauffe en même temps. Je suis contente du résultat. Je range la brouette et repaille. Un petit box bien douillet !
Je fini en balayant toute l’écurie.
Le palefrenier me remercie de mon aide. « En allant rentrer Warming tu pourrais ramener Coppola, tu sais le cheval que tu as sorti hier je vais le longer un peu. »
Je me dirige donc vers les près avec les deux licols en espérant que sa se passe bien. Lorsque je m’approche Coppola est déjà a l’entrée de son prés et a l’air impatient que je le rentre. Une caresse sur sa large tète je lui mets le licol et le sort. Même si c’est la deuxième foi que je le tien en main je suis encore impressionnée par sa taille. Mais comme la première foi il marche doucement a mes cotés sans me dépasser.
On arrive au près de Warming, celui-ci est au fond du près. Je siffle. Il lève la tète, fais mine de ne pas m’avoir vu et continu de gratter la neige. Sa couverture est toute sale, il faudra que je la nettoie. Je l’appel à nouveau. Cette foi ci il bouge et s’avance vers nous d’un pas d’escargot. Mais tout a coup, ruade et il arrive au grand galop et freine au dernier moment. Coppola fais un écart mais je ne le lâche pas. Je calme le grand cheval alors que mon poney tout heureux de sa blague ronfle comme un véritable étalon. La grande taille de Coppola ne l’impressionne pas une seconde. Je le fais venir a moi, lui met le licol et les emmène tout les deux.
Contrairement a se que je pourrai m’attendre Warming reste sagement a ma droite, même si il trottine il ne cherche pas a me marcher dessue.
Je remets donc chacun des chevaux dans son box respectif. Je brosse Coppola lui met des bandes afin que le palefrenier n’est plus cas le seller quand il en aura envi.
Puis je retourne m’occuper de ma bête. Il est chaud comme de la braise.
J’avais en tète de sauter aujourd’hui mais d’un autre coté j’avais eu vent d’un concours de dressage qui allais bientôt avoir lieu et j’aimerai beaucoup y participer avec mon poney. Puis vu comment il fait le clown aujourd’hui je pense que sauter ne serai pas une bonne chose.
Je vais le détendre aux longues rênes au pas et au trot afin de travailler l'assouplissement et après on verra se que l’on fait, en fonction de son humeur.
Je vais donc au manège pour faire de la place pour un grand cercle.
Une foi fait je retourne au box de Warming.
Il henni en me voyant arriver. J’ouvre le box et comme il ne me pousse pas je viens vers lui et l’embrasse ! « Tu fais des progrès mon beau ! ». Je lui enlève sa couverture et commence à le brosser avec ma brosse douce. Il met les oreilles en arrière mais ne bronche pas. Je lui gratouille le garrot. Il me regarde tout heureux. « Tu es tout mignon tondu comme sa, un vrai champion ! » Et comme pour répondre il se frotte à moi et commence à chercher des carottes qui pourraient se trouver dans mes poches. Je lui donne un bonbon et fini son pansage.
On graisse les pieds et lui coupe un peu sa queue qui commencer à être trop longue. Parfait !
Avant de le seller je passe un bon coup de brosse sur sa couverture puis vais chercher le matériel à la sellerie. Je prends donc le surfaix, une paire de longue rêne, un stick et une chambrière ainsi que mes deux paires de protection. Je lui mets aussi son couvre rein.
Et voila nous sommes fin près.
En sortant du box on croise le palefrenier qui me remercie pour Coppola. « Je le travaillerai quand tu auras fini comme sa tu as tout le manège ».
Nous avons donc tout le manège pour nous deux.
Avant de commencer la détente j’ai envi d’apprendre quelques notions d’éthologie au poney. Je le fais donc reculer d’une pression sur les naseaux. Il comprend très vite. Puis je lui fais bouger les hanches, les épaules. On marche et cours ensemble. Il est très attentif et prend sa comme un jeu. C’est un régale.
J’ai en tète de lui apprendre quelques tours que j’ai appris comme le pas espagnol, la révérence, monter sur un plot et peu être le coucher…
Donc pour commencer la base du pas espagnol, je lui tapote doucement l’antérieur, au dessue du boulet et attends sa réaction. Le poney renâcle. Il teste et recule. Ce n’est pas e que je veux. Je le fais donc avancer et recommence. Cette foi ci il avance. Toujours pas sa, je le fais reculer et reprend. Et cette foi il lève la patte. J’arrête et félicite. Je fais sur le deuxième antérieur et est le bon résultat plus vite. « Très bien. »
Je caresse fort.
On fera sa a chaque séance et peu a peu sa va ressembler a quelque chose. C’est une question de patience je le sais.
Bon après ce petit jeu je lui mets les rênes longues et le place sur un cercle.
Au pas je cherche à le détendre dans la bouche et à le faire descendre. Il ne marche pas très énergiquement mais a peine un petit mouvement de chambrier et le voila qui se met au travail. Je cherche a l’avoir posé dans une allure, sans qu’il soit sur les épaules et surtout sans qu’il cherche à accélérer sans cesse.
Comme il a une bonne attitude au pas on prend le trot. Je sens alors qu’il prend le mord et ne veut pas se relâcher. Je fais donc des actions très courtes mais qui le rythme. Son amplitude n’est pas bonne il précipite trop. Je le fais donc se rassembler, l’obligeant à s’assoir et à pousser avec ses postérieurs tout en gardant l’allure avec la chambrière. Il cède dans la bouche et descend son bout du nez. Je félicite et essai de le garder ainsi sur quelques tours. Il bave signe qu’il est décontracter dans la bouche.
Puis je lui demande d’accélérer le trot mais sans changer dans son attitude. Il prend un peu plus d’amplitude mais garde le museau baisser et tend son encolure. Je maintiens l’épaule extérieur avec la rêne extérieure et le voila qui se met en place.
On repasse au pas je laisse souffler cinq minutes et change de main. Au pas il se place très vite et s’incurve même immédiatement sans s’enfermer.
Je le mets donc au trot. Même travail. Je le fais céder puis cherche à l’avoir rond. C’est un succès.
Je l’arrête et me place derrière lui. « Au pas ». Il marche tendant les deux rênes et je le suis quelques pas derrière lui. Je réussi à le faire s’arrondir, marcher repartir sans trop de problème. « Bon le beau, aux rênes longues tu as été un vrai petit Amour ».
Je le caresse, lui enlève les longues rênes et le surfaix. « Bon j’ai oublié d’amener ta selle. »
Je décide donc de finir ma détente a cru sa allais me faire travailler mon assiette. Je monte donc sur mon poney grâce a un plot et prend le pas. On se met sur la piste en cercle je prends un petit trot. Le travail en détente à porter ses fruits une pression sur les rênes et mon poney se met en place, léger et agréable.
Je lui fais donc faire quelques déplacements latéraux, hanche en dedans, épaules en dedans, afin de le vider un peu.
Puis comme il ne me prend pas la main et que je suis bien assise a ma place je demande un départ au galop. Il part vite mais je sers mes doigts sur les rênes, me redresse et il revient sous moi. Ce n’est pas le même galop que la dernière foi. Il prend le temps de poser ses sabots.
Je l’installe sur un cercle à droite sans prendre trop de contact se qui pourrai alors le faire changer d’attitude. Ma jambe intérieur au contact, ma rênes extérieur qui sert juste a empêcher au épaule de déraper je le laisse descendre un peu son nez.
Je reste bien droite et prends la diagonale.
Au milieu de celle-ci je change mes aides et bascule légèrement mon poids du corps vers l’extérieur. Warming réagit tout de suite et change de pied.
Je le caresse et le met sur un cercle a l’autre main. Je le sens qui commence a chauffer. Je l’oblige à rester sur un grand cercle en poussant les hanches et fais bouger le mord pour éviter qu’il s’appui dessue. Il se calme et reste dans un petit galop.
Je repasse donc au trot puis au pas. Longe rêne je félicite puis je descends et le laisse se rouler. Comme le palefrenier arrivé avec Coppola je reprends le poney et le rentre.
On fait un bon pansage pendant qu’il mange sa ration, lui graisse a nouveau les pieds et vérifie qu’il ne se soit pas blesser. « Avec toi on sais jamais ».
Puis je le recouvre.
Je fini en lui donnant un morceau de pain que j’ai amené et que je distribue a toute la cavalerie.
En attendant mon bus je regarde un peu Coppola travailler.
Puis l’heure de partir sonne, je caresse mon poney et lui murmure des compliments a l’oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Warning (Elo)   Lun 29 Nov - 3:58

Bien détaillé mais il y a des figure que Warning ne peut pas faire toute de suite comme le pas espagnol etc.. !
Mias c'est un excellent résumé sinon =)

+1 dressage
+2 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Elo
Membre
Membre


Messages : 9
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Warning (Elo)   Lun 29 Nov - 21:34

( oui ne t'inquiète pas c'est un travail qui viendras avec le temps ! Smile )

Ce matin j’ai quelques courbatures due à mon dressage de hier mais de toute façon j’avais déjà en tète de faire une séance tranquille aujourd’hui. Après les deux bonnes séances de dressage Warming avait bien mérité une petite ballade et un peu de repos lui aussi.
Je compter donc partir en trotting surtout que le temps d’aujourd’hui est sublime ! Sa lui fera travailler son endurance et le changera de la carrière ! Et personnellement j’adore l’extérieur à cheval. Je n’y vois que des points positifs se qui me motive d’autant plus a y être déjà.
J’arrive donc au club de bonne heure car je souhaiter pic niquer afin de profiter de mon poney et de cette belle journée. Comme je ne vois personne je me rends directement au box de Warming. Celui-ci est sagement en train de lécher sa pierre de sel. « Salut toi ! Tiens il faudra que je t’achète une autre pierre de sel tu as presque terminé celle-ci » Comme il s’approche de moi je passe ma main dans sa crinière en brosse et lui gratouille le garrot. « Bon aujourd’hui au programme on part en balade ! ». « Ah tu pars en balade toi aussi ? » Je me retourne surprise. Je n’avais pas vues la jeune fille qui vient de parler. Elle est dans le box a coté du mien en train de curer les sabots de sa jument. On discute un peu ensemble, de nos chevaux et elle me conseil alors un parcours qui est très sympa pour une première balade. Je la remercie et vais donc m’occuper de mon poney blanc qui pour l’instant est plutôt gris. Je lui retire sa couverture et alors tout de suite il met les oreilles en arrière. « Hum aujourd’hui tu as ton caractère de cochon ». Et comme je m’y attendais lorsqu’il voit que je sors la brosse il commence à tourner dans son box comme au début. « Bon sa va Warming, tu sais que c’est juste la brosse. Arrête de faire tes caprices » Je ne cède pas et commence a le brosser malgré ses réticences. Comme il voit que sa ne sert a rien il fini par arrêter son cinéma. Alors je félicite et lui donne un bonbon. Apres ce coup de brosse je cure les pieds, vérifie l’état de ses fers et pars chercher selle et filet. Bon je prends tout de même mes protection, on ne sait jamais se qui peu se passer on est jamais trop prudent. Je selle sans trop sangler avec mon tapis de rando afin de pouvoir emmener facilement ma trousse a pharmacie et un peu de ration pour le midi, lui met les protection, son couvre rein car tout de même il ne fais pas encore des chaleur extraordinaire. Je lui passe le licol en laissant la longe autour de son encolure et met le filet au dessus. Je salut la cavalière qui été encore en train de brosser son cheval, prend mon sac a dos avec mon pic nique et mon appareil photo. Et c’est parti !
On marche ensemble jusqu’au manège où je me mets en selle. Puis à peine monté on fait un tour de piste au pas rênes longue et je le fait ressortir. Warming est surpris mais je le sens content à l’idée de sortir. Il regarde partout, oreilles à l’affut, il marche d’un pas énergique et henni quand on passe devant un près pour appeler le copain qui s’y trouve. « Hé ben Bonhomme sa te plais qu’on fasse une balade ! ». Je trouve facilement le sentier dont la cavalière m’avait parlé. On marche rêne longue tranquille, il y a quelques flaques mais le sol ne s’enfonce pas. J’écoute le bruit de ses sabots sur le sol, les oiseaux qui chantent au loin, et les derniers bruits de l’écurie qui se trouve déjà loin derrière nous. La liberté ! C’est magique. Je remonte donc un peu sur mes rênes pour prendre un peu le contact et on part au trot. Warming garde la tète haute et ne regarde pas ou il marche. Il accélère, ralenti, saute les flaques d’eau et fait quelques écarts lorsqu’un oiseau sort d’un buisson. Il attrape quelques brins d’herbe sur le passage mais sans ralentir pour autant. Pour ma part je reste sur mes pieds, en lui allégeant autant que possible le dos. Je le laisse libre pur qu’il profite lui aussi mais en le rappelant a l’ordre lorsque je le sens qui prends vraiment de la vitesse afin de garder toujours le contrôle. On parcourt ainsi la forêt qui borde le club, tout les deux heureux de sortir et de respirer cet air frais. Je me permets de le travailler de façon a se qu’il garde un trot régulier. On a une très bonne cadence et mon poney ne semble même pas forcer. Puis on arrive à la lisière de la forêt et en face une grande plaine s’étant devant nous. On y entre toujours au trot. Je sens mon poney sous moi qui trotte avec plus d’énergie encore et martèle le sol comme des tambours. Je sais se qu’il a en tète et sur se coup je suis sur la même longueur d’onde. Alors je sers juste un peu mes mollets et il prend le galop dans la seconde qui suit. Je le laisse pour une foi vraiment galoper comme il l’entend, la plaine est vaste le terrain plat il ne risque rien. Alors petit à petit on allonge le galop. On prend de la vitesse. Warming étant son encolure vers l’avant pour vraiment se déplier. Je le suis avec mes mains pour pas le gêner. Et pendant quelques secondes je ferme les yeux ayant l’impression de voler. C’est si bon de sentir le vent sur son visage. D’entendre la respiration du cheval, ses sabots… La fin de la prairie apparait alors. Je remonte donc sur mes rênes et le poney revient tout de suite a l’écoute. On galope donc deux trois foulées encore avec un galop plus calme, plus rassemblé puis on repasse au trot pour rentrer à nouveau dans la forêt. Je le laisse souffler sur un petit trot, lui caressant l’encolure. On continue tranquillement notre route. On croise un petit ruisseau j’arrête donc le poney pour qu’il puisse boire. Celui-ci joue avec l’eau, éclaboussant partout ! On repart plus motivés que jamais et quelques mètres plus loin, un tronc est tombé sur le chemin. Il n’est pas très gros je décide donc de le franchir. Certes j’ai une hésitation surtout du fait que je n’ai encore jamais sauté avec lui. Mais au fond j’ai confiance et on verra bien. Je prends donc un petit galop. Warming reste à l’écoute et prend le temps de poser ses sabots. Plus on se rapproche du tronc et plus je le sens qui trépigne. Je reste donc bien droite pour ne pas le brusquer et attendre mon saut. Il ne reste plus que quelques foulées. Je ne lui prends pas trop la bouche de peur qu’il ne m’embarque. Au moment de sauter Warming prend la longue. Je suis un peu surprise mais je réussi à ne pas trop le gêner. Il saute aisément le tronc. Mais à peine la réception faite qu’il part plein cul. Le sentier est trot étroit pour galoper, les branches me fouettent le visage. Je freine alors tout de suite le poney. L’arrêt est brusque, je rallonge les rênes et caresse. « On est pas dans un champs de course mon Petit. Rien ne sert de courir si vite voyons ». Je descends et vérifie qu’in ne s’est pas blessé en sautant. Comme il n’a rien je marche un peu a ses cotés jusqu’au tronc pour m’en servir de montoir. On reprend donc notre route sur un petit trot. Je pense a notre saut, je sais déjà le souci que je rencontrerai lors de mes séance de saut, la réception et l’abord ! Comme mon estomac commence a crier famine et que j’aperçois une clairière pas loin je décide de m’y arrêter. Pour y entrer il faut prendre une grande descente. Je me mets donc en arrière laisse des rênes et laisse Warming prendre son temps. Finger in the nose ! La clairière est très belle. Le soleil passe à travers le feuillage des arbres. Une ambiance presque féérique. Je descends et descelle. Il y a un coin d’herbe bien verte parfait pour mon poney. « Tu va être bien la ! » Je l’attache donc a un arbre, lui mets sa ration en plus et le laisse brouter. Le vent souffle sur sa crinière, un très beau spectacle. Le temps de manger et de se reposer un peu, puis je joue avec mon poney. Je m’allonge dans l’herbe et le curieux vient me voir. Mais lorsque je regarde ma montre je me rends compte que le temps a filé à une vitesse hallucinante. Le vent s’est levé et des nuages ont cachés le soleil. « Allez Warming, il est tant de rentrer. On a bien profités déjà ! ». Je lui remets donc le selle et le filet même si le poney me fait bien comprendre qu’il serait bien resté la a brouter son herbe. Comme il ne fait pas trop froid je ne lui remets pas le couvre rein et le place dans mon sac a dos. Je vérifie que les protections n’ont pas bougé et ne l’ont pas blessé. Je détache la longe et on est repartit. Je marche a ses cotés pour la monté et une foi en haut je me mets en selle. On continue donc le sentier sur un bon trot. La fin de la balade se passe sans souci, il reste sur une allure régulière, ne fait plus d’écart. Que du bonheur ! Lorsqu’ ‘on sort de la forêt pour arrivée jusqu’au club Warming reconnait tout de suite et recommence a hennir a qui mieux mieux. Je reconnais Coppola dans le près que nous longeons, mais celui-ci ne prête guère attention a nous, ce qui agace un peu ma monture. « Tu es le plus beau ! Pas la peine de le crier partout ». On repasse au pas et nous dirigeons vers le manège. Je croise alors le palefrenier. « Ah tu es partie en balade ! C’est bien sa a due lui faire du bien. ». Je lui raconte vite fais que tout c’est très bien passé et comme il avait du travail qui l’attendait il ne s’attarde pas. Une foi au manège je descelle, enlève protec et licol et laisse le petit se rouler. Puis je le rentre en lui ayant douchés les membres afin qu’il ne gonfle pas après l’effort. Pour une foi Warming apprécie presque le pansage. Il se gratte à moi pendant que je le brosse et le sèche. Pas de blessure a signalées et ses membres ne sont pas chauds. « Parfait tout sa ! ». Je lui donne sa ration du soir et y rajoute quelques morceaux de carottes et de pommes. Apres mainte caresse je le recouvre un dernier bisou et je rentre chez moi. « A demain Poney ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Warning (Elo)   Mar 30 Nov - 0:50

Heey Excellent !
Vraiment, tes résumé sont super Razz

+2 bonus
+3 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Elo
Membre
Membre


Messages : 9
Date d'inscription : 17/11/2010
Age : 26
Localisation : Toulouse

MessageSujet: premier saut !    Jeu 2 Déc - 22:39

J’ai laissé quelques jours de repos à mon poney, il fait dire que j’ai été malade puis sa ne lui fera pas de mal. Mais se matin enfin me voila rétablit est en pleine forme. Je suis donc plus que jamais enthousiaste à l’idée d’aller au club et de le retrouver !
J’avais appelé pour prendre des nouvelle de Warming et on m’avait dis qu’il faisait le fou au près mais que tout allais très bien. Je me prépare donc en vitesse et saute dans le bus.
Aujourd’hui le temps est un peu froid mais le soleil tente de me réchauffer, la tète contre la vitre j’ai déjà la tète aux cotés du poney.
Aux écuries tout est calme, j’entends la musique du poste radio posé dans l’écurie, une douce musique s’en échappe. Je pose mes affaires devant le box, et de suite je sens le souffle chaud dans mon cou.
Warming est la, oreilles dressées. « Hé ben bonhomme sa a l’air d’aller pour toi ! J’espère que tu es motivée car aujourd’hui on va aborder le saut. » Il continu a me renifler en quête de friandise.
J’ouvre le box et de suite le poney essai de sortir. « Attend un peu !! Tu es tout sale, tu vas ne tout de même pas sortir comme sa voyons ! » Comme il a compris que je n’avais rien a mangé et que je ne cèderai pas il reste au fond de son box. « Tien regarde j’ai une surprise pour toi. » Je sors donc de mon sac de pansage une grosse pierre de sel toute neuve que j’avais acheté. « Comme promis le Beau ! » J’accroche donc la pierre et tout de suite le gourmand commence à la lécher.
Pendant se temps je m’occupe de son pansage. Je lui enlève sa grosse couverture doucement, le brosse délicatement mais énergiquement sans oublié d’enlever les copeaux dans sa queue. Puis je passe aux pieds.
Une foi que mon poney est tout propre je ferme le box pour aller a la sellerie chercher selle et filet. Alors que j’allais prendre mon filet je vois que beaucoup de filets sont sales. Je décide donc de prendre quelques minutes pour les nettoyer. Puis dans mon élan je passe un coup de graisse à ceux qui en ont besoin.
J’entends au loin des coups dans une porte. Je sors de la sellerie et vois que c’est mon poney qui fais tout se raffut. « J’arrive Warming ! Un peu de patience ! »
C’est donc avec selle, couvre rein, protège boulet et guêtre antérieur, et son filet que je retourne au box du Gris. Je lui caresse le museau. Oui c’est sur il était même plus qu’en forme. Je le selle donc en prenant garde de bien dégarroter et bien posé les protec. Je prends ma bombe et c’est parti direction la carrière.
Warming marche d’un bon pas a mes coté. Comme il fait un peu froid je décide de nous échauffer un peu tout les deux. Je commence donc à courir et le poney trotte a coté de moi. Tout se passe bien il est sage pour l’instant. On fait un tour de carrière puis je me dirige vers l’obstacle qui était déjà en place au milieu de la carrière. C’est un vertical monté à bien 1 mètre 10. Le poney renifle la barre. « Non ce n’est pas sa qu’on va sauter mon Petit ! » Je mets donc une petite croix avec barre d’appel. Puis sur la longueur de la carrière je vais installer des barres aux sols avec trois foulées entre chaque. Tout au long de mon installation le poney me suit attentif comme si il comprenait se que je lui préparer.
Puis comme je suis satisfaite de mon programme je resangle et monte. On commence donc notre détente. Au pas je le sens très spide. Il précipite et se met sur les épaules. Je fais donc des arrêts, on décale les hanches à droite et on repart. Puis à nouveau arrêt, hanches a gauche et on reprend le pas. Déjà je commence pour le canaliser et commence à le détendre dans la bouche. J’essai d’utiliser le moins possible les rênes en jouant avec mon attitude. Ainsi il ne me prend pas la main et commence a vraiment mobiliser ses hanches et donc se redresser. On bouge les épaules aussi en faisant des petites épaules en dedans et quelques déplacements latéraux.
Mon poney bouge bien je prends donc le trot. Et même travail. On repasse au pas et reprend le trot. On bouge latéralement dans tout les sens puis je lui demande quelques allongements et le reprend doucement par pressions sur les rênes.
Je le fais travailler sur des courbes plus ou moins serrées. Courbe à gauche. Courbe à droite. Il commence à s’arrondir et devient léger dans la main. Mais je sens que dessous moins c’est une véritable pile électrique qui est prête à exposer a tout moment.
Je repasse un peu au pas pour souffler.
Puis je le mets sur la piste. Je demande un départ au galop. Je reste tout d’abord bien droite. Warming ne part pas comme un fou mais déjà à la troisième foulée il commence à trépigner. Je me mets donc en équilibre, relâche la pression sur les rênes et le laisse galoper. Je préfère qu’il se détende un peu au galop maintenant pour qu’il soit plus dispo tout à l’heure. Il galope donc a grandes foulées le long de la carrière. Je prends garde d’éviter les barres au sol.
Apres avoir fait un tour complet je me rapproche de ma selle sans toucher aux rênes. Je sens alors le poney qui ralenti un peu et se rassemble. Je reste donc sur ce demi-équilibre et joue avec le contact. Le galop se stabilise. Je lui fais faire un cercle sur cette attitude.
Comme il ne change pas de galop et se mets même rond je me dirige vers les barres au sol. Je ne change rien dans mon attitude pour ne pas le perturber. Warming a la vue des barres qui se rapproche dresse les oreilles. Il commence à vouloir accélérer. Alors tout en lui parlant je me rassois. On passe donc les 3 barres au sol sans les toucher et sans accélérer. Je caresse et repars de suite.
Je reste à la même main mais cette foi je n’ai pas besoin de me rassoir il garde un galop tranquille. Je caresse fort.
Passe à l’autre main. Cette foi il essai d’accélérer a la dernière barre et m’oblige donc à mettre la main. On retourne sur les barres, je respire en suivant son rythme cadencé. Il ne précipite pas se coup ci. Je suis contente. « C’est bien ! »
On retourne sur les barres.
Au premier passage je ne change rien, on calle donc les trois foulées prévues.
Puis au deuxième passage je le rassemble et lui fait mettre quatre foulée entre chaque barres. Warming est surpris la première foi mais au deuxième essai il ne se bat pas contre ma main et place quatre foulées sans souci.
Au troisième passage je lui demande d’allonger son galop et il place plus que deux foulées. Après les barres il me faut quelques foulées avant de le faire revenir à mon écoute. Je lui fais donc refaire l’exercice pour qu’il perde cette habitude de me prendre la main a la fin de la ligne. Je suis très fière de lui. A l’autre main tout se passe bien. Je contrôle sa vitesse et lui voit sa comme un jeu.
Comme il commence à avoir chaud je lui retire le couvre rein.
On trotte un peu tranquille rênes longues. Il est relâché, museau bas, encolure tendu. C’est donc sur cette sérénité que je l’amène devant la croix. Deux foulées avant l’obstacle Warming lève la tète commence à accélérer et prend la longue. La même que lors de la balade. Et derrière il part plein cul.
Je l’arrête donc tout de suite dans la barrière pour ne pas lui arracher trois dents. « Hé la ptit gars tu vois je t’ai pas tiré dessus alors on va y aller calmement hein »
Je reprends le trot mais cette foi en prenant légèrement le contact sans l’armer. On fait un cercle pour trouver un rythme posé. Je l’oblige à s’incurver puis le met droit face a l’obstacle. Je me redresse et me rapproche de la selle comme sur les barres. Tout en jouant avec le mord pour l’empêcher de me prendre la main. Alors qu’il ne reste plus que quelques foulées je sens qu’il bande ses muscles. Je me fais alors toute ramolo sur ma selle et relâche tout mes muscles contrairement à lui. Suite à mon changement d’attitude, le poney ne prend pas la longue mais au contraire il s’arrête devant l’obstacle.
Je le caresse lui laisse les rênes et le laisse un peu machouiller son mord.
Puis demi-tour on repart. Même préparation. Sur le cercle je le laisse se déplier, poser ses pattes sans précipitation tout en gardant un contact léger. Puis on se dirige à nouveau vers la croix. Je garde les doigts sur les rênes pour le garder dans cette allure. Et cette foi je reste à ma place. Le poney se rapproche de la croix et saute avec aisance. A la réception il reprend la main et commence à partir a fond. Je m’aide de la barrière et le stop. Je caresse.
Je décide de mettre un vertical a la place de la croix afin de l’obliger à s’étendre dans son saut se qui m’aidera à le reprendre a la réception. Je descends de cheval pour monter un vertical de 80 cm. Je place un plot avant et un âpres l’obstacle.
Je remonte et cette foi on prend le galop. Je le mets sur un cercle de 20 mètres pour qu’on trouve le bon rythme puis je passe les barres au sol avec trois foulées. On reste dans se galop, je tourne devant le premier plot et me retrouve face au vertical. Je reste en équilibre proche de ma selle. Le poney lui se redresse en approchant de l’obstacle. Je le garde dans mes doigts et il saute alors aisément sans faire un gros saut. Je tourne tout de suite au plot situé après l’obstacle se qui ne lui permet donc pas de partir plein cul. Puis je repasse au trot et au pas et caresse. « C’est très bien mon grand. »
Comme on a bien travaillé et que le dernier saut fut dans une bonne attitude je le laisse marcher dans la carrière rênes longues. Je sais que se n’est qu’un début que rien n’est encore parfait mais je suis contente de nous. Pour une première séance c’était très bien !
Je descends et l’amène au manège libre pour qu’il puisse se rouler.
Je vais a la sellerie ranger ses affaires, nettoyer les protec et le mord et revient avec un morceau de pain. Mon poney tout sableux me fait un bel accueil. Je lui tapote le membre, celui-ci le lève et tape le sol. Je lui donne la récompense.
Puis après avoir passé un coup de douche sur ces membres on rentre au box. Je le brosse pour bien enlever tout le sable qui se serait collé à son poil. Il ne bouge presque plus au pansage c’est un net progrès.
Puis je vérifie l’état de sa mangeoire et lui donne sa ration.
Je recouvre enfin mon poney lui fais un gros bisou et pars en direction du bus. « A très vite le Beau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Warning (Elo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Warning (Elo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [GHOST]Cout installation warning Burgman 125
» warning !!!!
» connection electrique des feux de signalisation
» Kit clignotants à LEDs pour vélomobile
» Presentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Écuries d'Ayane V2 :: Coin CCE :: Poney de CCE-
Sauter vers: