Bienvenue aux écuries d'Ayane
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Iroquoiz (Anna Legendre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Iroquoiz (Anna Legendre)    Ven 12 Nov - 22:14





Points :

* Dressage : 3
* Obstacle: 4
* Cross : 1
* Bonus: 4
* Moral: 10/10



Dernière édition par Anna Legendre le Mer 8 Déc - 14:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Ven 12 Nov - 22:17

Un jour nouveau

Le bus venait de me poser devant les écuries. Quel plaisir de retourner dans cette chaleureuse écurie et qui plus est de retrouver mon joli poney. J'avance d'un pas vif dans les écuries. L'odeur du foin vient me chatouiller les narines. J'arrive dans les écuries extérieures de CSO, un palefrenier m'ayant indiqué le boxe de Iroquoiz. Je l'appelle, mais je n'entends rien. Je parcours l'allée centrale et arrive devant le bon boxe. Vide. Dubitative, je passe à la sellerie chercher son licol, et file vers les paddocks. Là je l'aperçois au loin, broutant tranquillement sous un pommier. Je le siffle, il lève la tête, les oreilles droites. Je réitère mon appel une fois devant la porte du paddock. Mon beau poney arrive dans un petit trot aérien tout heureux. Je me demande s'il se souvient de moi.
Je rentre dans le paddock, passe ma main sous sa crinière, un peu trop longue.
« Tu es toujours aussi beau poney ! »
Je lui passe le licol et nous sortons du paddock. Il trottine à mes côtés, tout fringant. Je veille à ce qu'il reste le plus possible au pas. La joie ne doit pas enlever les marques de respect.
Je l'attache à l'aire de pansage et commence à l'étriller doucement. Tout heureux je sens ses muscles frémir sous la brosse. Je suis heureuse de constater qu'il n'a pas perdu de muscle et semble toujours aussi vif sous la selle. Je lui cure les pieds, lui démêle les crins et lui pose une paire de guêtres aux antérieurs, des protèges boulets et une paire de cloches. Je ne veux pas prendre de risques, je préfère donc le protéger correctement.
Une fois que nous sommes prêts, je saisis une chambrière, attache une longe à son licol correctement ajusté et je l'emmène vers le rond de longe. Là je le détache et l'envoie sur la piste. Iro' démarre en coups de cul, sans véritablement faire attention là où il met les membres. Après cette caracole, il garde le trot, le nez au vent, faisant ressortir son côté arabe. Je le repasse au pas de la voix, le fait changer de main. Là, de nouveau, monsieur démarre en trombe, faisant voler la poussière sous ses sabots. Je le regarde d'un air amusé, le laissant se défouler comme un fou. Quand il termine ses folies, je le laisse souffler 5 bonnes minutes. Puis je termine cette petite détente en lui demandant le galop à chaque main, afin qu'il détende correctement et dans le calme ces muscles. Concentré, il finit par abaisser son encolure, et galoper calmement, le dos tendu. Heureuse de constater qu'il est toujours aussi doué, je le laisse ralentir progressivement.
Je le ramène au centre de la voix, et le caresse chaleureusement pour le récompenser.
Après 2 bonnes minutes de roulade dans le sol, je le rattrape et retourne vers les écuries. Une fois là-bas, je le bouchonne et vérifie ses pieds. Je regarde l'heure, il me reste 40 min avant la distribution de la nourriture. Je décide donc de lui raccourcir la crinière, afin de lui redonner fière allure. Très attentif au début, poney commence à s'impatienter à la fin. Je le félicite d'une carotte, et lui met la chemise que j'ai acheté. Il n'est pas encore tondu donc une bonne chemise polaire suffit pour l'écurie. Je l'admire et lui chuchote à l'oreille.
« Tu as vraiment fière allure mon poney ».
Je le caresse une dernière fois puis je prends mon matériel pour le remettre à la sellerie.
« A demain ma merveille ».


Dernière édition par Anna Legendre le Lun 15 Nov - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Sam 13 Nov - 0:33

Wow, de belle retrouvaille !
Sinon, c'est très bien, c'était amusant à lire !

+2 cavalier
+3 bonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Sam 13 Nov - 14:47

(( Merci Smile ))

Premiers pas de danse

J'avais longuement hésité sur ce que je ferai aujourd'hui. J'avais hâte de retrouver mon poney sur les barres, me souvenant tout de même à quel point il ne pardonnait rien. D'un autre côté, je me souvenais aussi que le dressage était à travailler, et qu'il n'aimait pas forcément ça. Aujourd'hui se serait donc une bonne séance sur le plat.
J'arrive au box de mon poney. Il passe la tête par dessus la porte, des brins de paille partout dans son toupet. Je souris et le caresse
« On va voir ce dont tu te souviens en dressage »
Il baisse les oreilles, embêté par une mouche.
« Je savais que ça te plairait »
Je prends son licol, et le sort dans la cour pour y voir plus clair. Je retire la couverture de mon poney, pleine de poil. Il faudra que je me décide à le tondre tout de même. Je commence à lui assigner un bon pansage en profondeur. Il adore ça, et se remue dans tout les sens au passage de la brosse. Je vérifie ses pieds, et commence à lui poser des bandes de polo. Je lui relève la queue d'un nœud afin que mouillée elle ne vienne pas lui fouetter les membres. Je lui mets une paire de cloches aux antérieurs, et commence à seller. J'hésite à mettre un enrênement. Je renonce à la bride car il n'est pas encore assez expérimenté pour user d'elle. Finalement je lui mets son mors à aiguille et estime que se sera suffisant. Je mets une paire d'éperons, attrape un stick, et nous voilà partit vers la carrière. Là, un cheval et son cavalier sont déjà au boulot travaillant sur des barres.
Je demande gentiment si ma présence ne dérange pas. Réponse positive, je rentre donc. Iro' regarde partout, pressé de savoir ce qu'il allait faire. Je ressangle et grimpe en selle. Je commence tout d'abord à faire un tour de carrière au pas rênes longues, aux deux mains.
Iro' a un pas très actif. J'espère que c'est signe qu'il se mettra au travail. Je ne pensais pas si bien dire. Je commence à trotter un peu. J'ajuste mes rênes et envoie mon poney au trot. Il part en trombe, se mettant des le départ contre la main. Je rallonge mes rênes, et il en profite pour accélérer. Ainsi, je réajuste mes rênes, et l'installe sur des larges courbes pour qu'il se concentre un peu. Je sens ces sabots raflant les cloches, signe qu'il se laisse tomber vers l'intérieur. Je recule ma jambe intérieur et garde mon poney incurvé sur cette jambe. Il se redresse et fait plus attention à ce qu'il fait. Je caresse et continue tranquillement ma détente au trot.
Après quelques minutes, je repasse au pas, actif avec un poney aux ordres. Je laisse souffler rênes longues. Iro' descend le nez vers le sol, et je l'encourage à travailler dans cette position. Sachant qu'il avait déjà du mal à rester en place, une position basse me suffisait pour le moment.
Après quelques minutes de pas, je réajuste mes rênes, recule ma jambe pour demander le galop. Là, je dois essuyer une magnifique ruade de mon poney. Je le corrige d'un petit coup de stick sur le postérieur. Iro' se calme enfin, et je peux l'installer sur un cercle en équilibre. Il s'avère toujours aussi confortable mais aussi turbulent. Je prends la diagonale, et demande le trot. Iro' s'exécute mais complètement à l'envers. Je renvoie dans un trot actif, et il finit par céder un peu. Je caresse à ce petit progrès. Arrivé sur l'autre main, je demande le galop. Cette fois ci sagement, Iro' s'installe dans un bon galop en équilibre. Le jour et la nuit entre les deux allures.
Après cette bonne détente je repasse au pas. Rênes ajustées je commence à demander à mon poney de ralentir son pas, tout en restant fermé. Il perd toute activité dans ma demande, et devient mou. Je garde mes jambes, et le titille du stick. Là, réaction immédiate, il se traverse, et je perds tout contrôle des hanches. Je remets en avant et réitère ma demande. Là mon poney comprend et m'offre un pas relevé et très rassemblé. Je caresse, et là je commence à détendre mes rênes. Résultat souhaité est alors obtenu. Iro' se détend et allonge considérablement son allure. J'alterne 3 fois cet exercice par le biais de demi voltes. Le poney est aux ordres. Je demande donc l'exercice au trot. Après quelques minutes de défense, Iro' cède et je peux commencer à travailler, avec succès. Fière de lui, je finis ma séance sur quelques huits de chiffre au galop, avec un poney fermé et galopant d'un parfait équilibre. Les changements de pied sont un de ces points forts par son talent de poney de cso. Je termine rênes longues et prends l'initiative d'aller faire un tour du côté des paddocks. Iro' balance la tête, heureux de cette ballade.
Une fois de retour aux écuries, je descends, le caresse et lui retire tout son matériel. Mon poney a eu chaud je le sèche donc à l'aide de poignée de paille. Une fois séché, je le lâche au paddock pour qu'il puisse s'ébrouer un peu.
« Demain je pense que je vais te tondre mon Lou' ».
Je range mes affaires, pose tout à la sellerie et informe le palefrenier que j'ai laché Iro' avant de partir.


Dernière édition par Anna Legendre le Lun 15 Nov - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Sam 13 Nov - 19:34

Quand j'ai lus ton résumé, c'était très clair et je comprennais ce que tu voulais dire !
Appart la petite ruade d'Iroquoiz, le parcours était parfait ! J'espère vous voir aux concours =)


+2 cavalier
+3 bonus
+1 dressage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Dim 14 Nov - 2:29

((Il aime pas les sticks, côté saut il ne pardonne pas la moindre erreur de position sur le saut. Cas inverse ? Il pile Smile
Tu nous verras certainement en concours. Même si on manque de boulot encore. ))

Envole Moi

Il faisait froid ce matin et je commençais à me dire qu'il faudrait sérieusement que je tonde Iro' afin qu'il ne souffre pas de son poil d'hiver. J'arrive donc déterminée à l'écurie. Je passe à la sellerie prendre une tondeuse. Le poney est dans son box et m'attends patiemment, pressé de sortir de son box.
« Aujourd'hui tu passes à la tondeuse mon gars ».
Le poney me regarde d'un air étonné. Je prends le licol, et le sors du box. Je vais l'installer à la douche et l'attache très court. J'allume une première fois la tondeuse pour tester sa réaction. Le poney frémit mais ne bronche pas plus que ça. Il y est habitué de toute façon. Le palefrenier passe et me demande si j'ai besoin d'aide. J'accepte qu'il me tienne le poney pour assurer sa sécurité.
Je commence donc à le tondre entièrement exepté les membres. Je lui laisse des lunettes autour des yeux et ne touche pas aux oreilles et proche des naseaux. Je ne suis pas assez habile pour le faire.
Je recule et je trouve mon poney magnifique. Je le caresse et remercie le palefrenier pour son aide.
Je remet la chemise sur le dos du poney en attendant de ranger tout le matériel. Une fois fait, je le brosse partout et lui démèle les crins correctement. Après inspection des pieds, je lui met une paire de PT et PB. Je lui pose un caveçon sur le nez. Je lui retire la couverture.
Une fois que nous sommes prêts nous allons au manège. Là je lache mon poney qui se fait un plaisir de partir au galop. Je le laisse s'ébrouer un peu puis je l'envoie au pas sur la piste. Iro ne cesse de trottiner dans le sable. Le froid lui donne la patate. Je veille à ce qu'il se détende aux deux mains. Trot et galop en essayant de garder un peu de contrôle sur son allure. Cela n'est pas chose évidente car Iro ne cesse de rompre l'allure par des départs au galop.
« Tu manques de concentration mon petit ».
Cela faisait un moment que je n'avais pas vu mon poney en action sur des barres, je préférai donc qu'il reprenne cette habitude en liberté dans un premier temps. Je commence à installer une croix, afin qu'il retrouve en sérénité ses propres réflexes. Je le guide avec la chambrière sur la croix. Il voit la barre, accélère comme un idiot et saute dans un style un peu rapide la croix. Je le laisse y retourner une seconde fois qu'il franchit avec autant de vitesse. Je le fais changer de main, et place une barre au sol une foulée avant l'obstacle afin qu'il se canalise un peu à l'abord. Il y retourne et surpris de la barre il réalise un gros saut par dessus celle ci. Bloqué pour la croix, il se débrouille malgré tout dans un style peu académique. Il s'arrête derrière et me regarde du genre, « c'était pas drole ».
Je monte la croix et l'encourage à y retourner. Là il se prend en charge et passe correctement l'obstacle. Je transforme alors la croix en un vertical d'1 m. J'avais dans l'idée de monter petit à petit et de finir sur un spa à 140-145. Je le guide sur le vertical, toujours avec la barre placé à une foulée. Seulement il recommence ces accélérations, ralentit devant la barre, tape une énorme foulée et s'élance au dessus du vertical. Je suis presque heureuse de ne pas être dessus vu le rythme qu'il met à ses sauts. Pour le calmer un peu je décide de reprendre un peu de contrôle. J''attache la longe sur le caveçon. De la chambrière je l'encourage à repartir sur le vertical. Il accélère à nouveau mais je le ralentis de petit coup de longe. Plus calme il saute avec effort, montant correctement le garrot. Je le félicite et réitère à l'autre main. De nouveau Iro se gère avec plus de tact et monte bien le dos.
Je décide de passer à un oxer de 110. Je relache de nouveau le poney et l'envoie au galop sur la barre. Il arrive dans un bon galop, se rapproche sagement de l'oxer et s'envole sans mal au dessus. Je retrouve le coup de saut merveilleux de mon poney.
Heureuse qu'il se concentre enfin je monte l'oxer jusqu'à 125. J'admire mon poney qui se gère parfaitement dans l'abord de l'obstacle. Avec franchise il attaque chaque obstacle sans s'en rapprocher dans le pied. Je le laisse se reposer et installe enfin un bon spa de 150 de haut et 120 de large, je met une petite croix 4 foulées avant afin qu'il puisse réguler sa foulée. J'installe mon poney sur un grand cercle en lui faisant gagner en galop. Puis je le mène sur le spa. Il commence par attaquer un peu précipité la croix, les yeux fixés sur le spa. Je l'encourage à garder de l'allure avec la chambrière. Le poney se rapproche, tape sa dernière foulée et s'envole avec une puissance impressionnante s'envole au dessus de la barre en mettant une bonne marge au dessus de la barre.
Fière de mon amour de poney je le force à trotter après la barre sur quelques cercles afin de se délier les muscles correctement. Pendant qu'il se roule dans le manège, je range tout le matériel que j'ai sorti. Une fois fait, j'attache mon poney et le ramène au box. Là, je le brosse activement pour retirer tout excédent de sable. Je retire aussi toutes ses protections. Je le caresse longuement et lui met une bonne couverture bien chaude.
Après un dernier câlin, je rassemble mes affaires, le rentre dans son box et lui verse sa ration et son foin.
Après un coup de balai dans l'écurie, je quitte les lieux Wink.





Dernière édition par Anna Legendre le Lun 15 Nov - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Dim 14 Nov - 17:52

C'est très bien que tu passes le balais dans l'écurie et que tu as tondue Iroquoiz !
Sinon, ton travail au manège était parfait ! Iro' n'a pas perdue son talent pour le saut =)

+1 obstacle
+2 cavalier
+2 bonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Lun 15 Nov - 19:57

Le saut de trop

La veille j'avais recommencé le saut avec Iro'. Il n'avait pas perdu son coup de saut et j'en étais rassurée. Ainsi aujourd'hui je voulais refaire une séance avec le poney mais sur un autre thème : les cavalettis. En effet, je voulais une séance qui porte un peu sur la gymnastique et non sur la hauteur en elle même, puis se serait le moyen de renouer avec lui sur les sauts.
Quand j'arrive Iro' est au paddock. Je passe d'abord à la carrière installer des petits cavaletis d'environ 60 cm chacun, en alternant crois, verticaux et oxer.
Je le rejoins et constate que la couverture est bien sale. En même temps le sol est un peu boueux.
« Ah bravo, tu prends soin de tes affaires l'ami ! ». Il s'ébroue et attends avec impatience de rentrer. Je l'attrape et direction son box.
Là je retire la couverture et commence à le nettoyer à fond dans tout les recoins. Je vérifie surtout que ces pieds soient bien propre et je relève sa queue d'un simple noeud. Protections mises, je selle et bride mon poney. Je ne prends pas d'éperons mais tout de même une cravache au cas ou. J'hésite entre deux mors pour Iro'. De mémoire c'est un poney qui charge un peu les barres, je préfère mettre un releveur à aiguille au cas ou ne voulant d'un mors fort.
Une fois que nous sommes prêts, nous allons à la carrière. Je ressangle et hop en selle. Iro' ne bouge pas et reste cloué au sol. Hum mauvais signe, quand on sait que normalement il démarre systématiquement au pas. Je l'encourage à marcher, rien à faire il reste au sol.
« Ah tiens ça m'aurait étonné que tu sois de bonne humeur autant de jours d'affilés »
Je descends par précaution pour inspecter ses muqueuses, son oeil et son état général. Il ne fait pas fatiguer, et cela ressemble bien à un manque de motivation.
Je décide de garder mon programme, Iro' déteste le dressage donc c'était un gros pari de faire une séance convenable de dressage. Je commence donc à détendre mon poney aux trois allures en le sollicitant au mieux. Changement de main, rupture dans l'allure, je varie au plus pour l'occuper et gagner son interet sur le travail. Iro' commence à y mettre du cien mais ce n'est pas flagrant.
Je décide alors de commencer à galoper sur des tours de carrière, à fond pour le faire se délier un peu. Pari gagné, Iro' démarre en coup de cul et se fait très plaisir sur ces grands galops. Je tiens malgré tout en selle et le laisse donc se défouler.
Après ce moment de plaisir je repasse au trot en essayant d'alléger un peu mon poney dans son mors. Puis renes longues je marche au pas. Je raccourcis d'un trou mes étriers et entame une série d'assouplissement pendant que mon poney marche. Je tourne à droite à gauche, touche les oreilles, la queue sans poser les fesses dans la selle. Une fois fait, je commence à amener Iro' sur une petite croix, au trot. Mr est réveillé mais ne cherche pas à charger la barre. Il saute tranquillement, je suis avec aisance. On y retourne à l'autre main, et ça se passe aussi bien.
Je commence donc à aller sur 3 obstacles, crois vertical vertical séparés d'une foulée à chaque fois. Cet exercice permet d'exercer la régularité du poney. J'y vais au trot, 1er passé, je redresse mes épaules et suit la foulée de galop, 2ème sans soucis, je sollicite mon poney pour attaquer un peu plus. La réponse est sans attente. Pile !
« Ah non tu vas pas recommencer, pas de ça dans les combi »
Petit coup de talon et on y retourne. Plus actif on franchit cette fois les 3 sauts en ordre. On continue notre séance sur 3 sauts, 3 verticaux. Le poney reste régulier et franchit avec rebond les sauts. Contente de lui je caresse et laisse marcher un peu. A ce moment, Clara et Van rentre dans la carrière, je la salue et me reconcentre sur mon exo.
On enchaine sur une nouvelle combi. Vertical, 2 foulées, Oxer, 1 foulée, Vertical, 2 foulées, Oxer.
La difficulté consiste à ne surtout pas changer l'allure, et juste redressée comme il faut les épaules entre les sauts, s'éloigner et se rapprocher quand il le faut.
Je pars au trot et me présente devant le vertical. Sans soucis Iro s'élance au dessus. 1 2 L'oxer se passe sans problème mais je sens que mon poney accélère un peu, je le reprends dés la réception mais un peu trop, ce qui amène Iro' a faire petit pied devant le vertical. Je relance un peu derrière le saut et l'oxer se passe sans mal. Je conserve mon poney au galop, fais un cercle et repasse au trot. Je retourne imédiatement sur la combi. Cette fois ci tout se passe avec succès. Je laisse souffler un peu mon poney. J'aperçois un bel oxer à 110 au fond de la carrière, pas très loin de la récep de la deuxième combi. Après quelques minutes de pas, je retourne au trot sur la seconde combi. Iro' a bien compris l'exercice et est donc très léger à la main. Je conserve le galop derrière la combi et sans rien bouger de son galop, je le mène devant l'oxer. Il relève la tête mais en jouant de mes doigts il reste sur le même tempo, très souple. On se rapproche. A ce moment là un corbeau se pose sur la barrière dans un croissement retentissant. Iro' prend peur et dérobe violemment. Surprise moi aussi je termine la tête la première dans les barres.
Sonnée, je me relève et remonte l'obstacle en boitillant. Ma cheville me lance un peu mais je veux finir correctement ma séance. Mon poney m'attend à quelques mètres, tout penaud. Je le rassure d'une caresse.
« C'est malin hein ! Mais bon je te pardonne, tu as eu peur ».
Je remonte marche un peu et relance mon poney au trot puis au galop pour vérifier qu'il fonctionne bien. Une fois prêt, je refais la combi. Le poney est un peu stressé, mais il attaque volontiers les sauts. Je retourne sur le même esprit face à l'oxer. Je me grandis, et attends au mieux mon saut. Iro' se tend, tape sa foulée et s'envole dans un gros saut au dessus de l'obstacle. Je récupère sur un cercle et peu à peu détendant mes renes je laisse trotter mon poney tête en bas, très léger et détendu. Je le félicite et met doucement pied à terre. Ma cheville me lance mais bon, c'est supportable.
Je ramène Iro' à son box, lui retire tout son bardas, et vérifie qu'il n'est aucune blessure. Tout est au point, je lui mets donc sa couverture d'écurie pour éviter qu'il attrape froid. Je profite pour lui graisser les pieds voyant l'état des paddocks.
Chose dit chose faite. Une fois que mon poney a les pieds tout beaux, je le rentre dans son box. Je vérifie encore une fois que tout soit en ordre.
Une fois fait, je rentre tout mon matériel et boitille jusqu'à l'arrêt de bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Lun 15 Nov - 22:08

Pauvre toi, cela ne dois pas être si le fun de se fouller la cheville =)
Mais il va faloir travailler la vitesse d'Iroquoiz car tu as dis que quand tu as passé l'oxer, il avait accéléré ! Sinon, excellent travail bien complet !

+1 obstacle
+2 cavalier
+3 bonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Mar 16 Nov - 16:20

(( Ce sont les risques du métier tu me diras Wink puis si le poney fait toujours tout bien c'est peu réaliste je trouve Wink puis tu serais moins fan :p ))


Un repos forcé

Aujourd'hui ma cheville me fait bien trop mal, se sera donc le moyen de laisser un jour de repos à mon poney après de bonnes séances.
J'arrive doucement à son box. Mon poney vient de finir sa ration et attends de pouvoir sortir. Je rentre dans le box, commence à vérifier qu'il n'est pas engorgé. Tout est en ordre, je lui passe un coup de bouchon et lui cure les pieds. Je lui mets ces protections de pré et le change de couverture. Le palefrenier passe et me demande si je peux sortir Rafale avec, puisqu'il est son compagnon de pré. Avec plaisir j'accepte et après avoir préparé Iro' je vais au box de Rafale. Ce beau poney tape contre la porte du box, impatient. Je prends un bouchon et commence à décoller un peu les poils morts et la paille sèche du dos du poney, puis je lui cure les pieds. Il y a une pluie fine dehors, je décide donc de mettre une chemise imperméable à Rafale afin de le protéger un peu du temps. Il n'est pas tondu et n'a donc pas de couverture de pré adaptée. Après ça, je passe le licol autour de la tête du poney et le sors. Je passe devant le box de Iro. J'attache la longe à son licol et le fais sortir. Les deux poneys sont impatients mais ils respectent ma personne et reste sagement derrière moi.
Arrivés devant le paddocks j'ouvre en grand la porte et fais rentrer les deux Loulous. Je détache Rafale en premier qui part comme un fou en coup de cul. Iro se chauffe mais attends que je le détache. Une fois qu'il est libre, j'admire les deux poneys galopant à fond dans leur paddocks. Je leur distribue quelques morceaux de pain qu'ils auront après leur folie et vérifie le niveau d'eau dans le bac d'eau.
Tout est en ordre je rentre donc à l'écurie. Là je me promène et décide d'aller voir les poneys de dressage. Je tombe sur Danseur, le poney avec qui j'avais longtemps hésité au début. Toujours aussi magnifique celui là. Je lui donne une carotte et voit qu'il n'a toujours pas de cavalier. Le palefrenier passe et me dit
« - C'est dommage qu'il est personne celui là
- Je suis d'accord il est magnifique »
Seulement je ne peux pas prendre en charge un second poney, voulant que le premier ne manque de rien. Le palefrenier me dit qu'il le monterait s'il avait le temps. Je lui propose de le seller le temps qu'il finisse. Il accepte.
Je commence donc à sortir le poney hors du box et à le brosser à fond. Il renacle un peu, pas très calin apparemment. Je continue avec délicatesse son pansage avec délicatesse. Je cure les pieds et commence à lui mettre des bandes polo pour le protéger. Je vais chercher ses affaires et le selle soigneusement. Pablo, appelons le palefrenier par son prénom, était en train de finir la réparation du box de Nando, un étalon un peu coléreux.
« Je lui mets le filet ou la bride ?»
Pablo réfléchit et me dit.
« Mets lui le filet va, c'est juste histoire de le détendre un peu »
Je m'execute alors. Je passe le filet au poney, vérifie que tout soit réglé correctement et lui tapote l'encolure.
« C'est bon il prêt ».
Pablo lâche ce qu'il était en train de régler. Il disparaît dans la remise, et ressort quelques minutes plus tard une bombe sur la tete, et chaussé de bottes.
« Merci beaucoup grâce à toi je vais pouvoir le monter un peu »
Je souris et regarde les deux compagnons quitter l'écurie, puis je fais de même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Mer 17 Nov - 14:37

Cela a fais du bien a Iro' une journée de congé !
Sinon, tu as raison, Nando est un poney magnifique =)

+1 cavalier
+3 bonus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Mer 17 Nov - 20:09


Pas de deux

Il fallait bien que je remonte mais ma cheville tirait encore par moment. Il était plus raisonnable que je ne monte pas encore aujourd'hui. En revanche je ferai faire du dressage à Iro tout de même.. J'arrive au club assez matinale. Je passe à la sellerie afin de récupéré mes affaires, et je vais au box d'Iro. Mon poney est bien là, au fond de son box en train de me tourner le dos.
Je l'appelle pour lui signaler ma présence et attends qu'ils s'intéresse à ce que je fabrique. Une fois qu'il décide de passer le nez par dessus le boxe, je lui offre une carotte. Heureux il dresse les oreilles, en attendant une autre.
« Seulement si tu es sage »
Je rentre dans le box, lui retire sa couverture et lui passe un bon coup de brosse. Je cure ses sabots et inspecte son état général. Tondu il a vraiment fière allure. Je lui tapote l'encolure et le sors devant son box pour l'arnacher correctement. Je lui mets des bandes de polo aux membres et lui installe un surfaix à anneau sur le dos, un caveçon sur le nez. Je le prends en longe dans une premier temps mais je prends aussi une bonne paire de longues rênes.
Une fois arrivés au manège, je garde mon étalon en longe afin de lui permettre de se défouler un peu avant les festivités. Pourtant il reste calme et à l'écoute. Je le fais marcher au pas et au trot à chaque main, avec pour finir un tour de galop. Iro' est très sage, à croire qu'il a pris au mot ce que je lui ai dit pour la carotte.
Je m'approche de lui et le récompense d'une bonne caresse. Je détache la longe et lui installe les longues rênes. Je reviens au centre de mon cercle, et claque de la langue pour demander le pas. Iro' fait un pas et s'arrête, surpris de ce nouvel enrênement. Je l'encourage à avancer au pas actif. Hésitant mais il le fait. Je le félicite de la voix.
« C'est bien mon grand »
Je joue dans mes doigts afin qu'il se mette en place progressivement. Renaclant au début, Iro' finit par céder un petit peu mais se traversant régulièrement. Je tente de controler ses épaules par la rêne extérieure mais Iro' s'appuie avec la force qu'il peut sur la rêne. Pour le faire penser à autre chose, je le sollicite à passer au trot. Iro' démarre en trombe s'appuyant comme un idiot sur le mors et n'engageant pas du tout les postérieurs. Je mets le hola sur la vitesse de mon poney et joue dans mes doigts pour le décontracter et l'inciter à lâcher le mors. Iro' se grandit et se repose un peu plus sur ses postérieurs. A partir de cet effort, je le relance en avant en veillant à garder un certain contrôle sur ses épaules. Après quelques tours au trot je le fais changer de main et fait le même exercice. Décontraction & Engagement. Une fois que mon poney cède de manière régulière, je commence à travailler l'incurvation et gérant au mieux hanches et épaules extérieures. Je rétrécis et agrandis mon cercle afin de faire travailler sa souplesse et son engagement. Je suis agréablement surprise de mon poney qui se prête à l'exercice et sagement s'engage avec effort.
Je le félicite de la voix et demande un arrêt sur le cercle, sans qu'il se traverse. Iro' s'arrête un peu contracté dans sa bouche mais fini par céder dans le calme. Je lui demande de reculer droit sur deux pas et le relance en avant. Une fois fait au pas, je me rapproche de lui et me mets à sa hauteur, toujours en le dirigeant de mes longues renes. Je l'emmène sur la piste et commence à lui demander une épaule en dedans. Correctement il se place et s'exécute. Celle ci est plus fluide à droite qu'à gauche mais tout en restant respectable. De la même manière je lui demande de tourner autour de ses hanches, puis autour de ses épaules. Il gagne en souplesse et j'en suis plus que contente. Je félicite grandement.
Comme il a bien bosser, je décide de finir sur du jeu en liberté. Je lui retire tout son matériel et le lache. Il en profite pour se rouler. Je le laisse faire, puis une fois qu'il est debout, je me mets à ses côtés et lui tapote le genou avec la cravache. Il lève droit devant. Je caresse et essaie à l'autre membre. Il réagit de la même manière. Fière de lui, je le caresse. Je me remets à côté de son épaule et commence à trottiner. Au quart de tour il me suit au trot restant à ma hauteur. Je fais de même en galopant, il prends le galop à son tour. Heureuse d'être en harmonie avec mon poney je repasse au trot puis au pas. Je mets juste la longe sur autour de l'encolure du poney et l'encourage à me suivre. Là, le poney est un peu surpris mais me suit volontiers, heureux de n'avoir qu'un simple lien. Arrivé au boxe, sans avoir eu de fugue en chemin. Je passe un coup de brosse sur mon poney qui est encore un peu humide au passage des enrênements. Je m'empresse de le couvrir afin qu'il n'attrape pas froid. Je retire ses bandes et leur met un coup de brosse pour les débarrasser de sable.
Une fois fait, je pose un bisou sur les naseaux de mon poney et le rentre dans son boxe. Je lui donne les carottes promises qu'il se presse d'avaler. Une dernière caresse et je quitte les écuries, mon matériel sous le bras.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Jeu 18 Nov - 4:33

Sérieux, bonne séance de dressage !
Bien détaillé et précis, ses vraiment excellent =)

+1 dressage
+2 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Ven 19 Nov - 20:40

Cousin du vent


Il faisait un temps magnifique aujourd'hui. Je me demandais ce que j'allai pouvoir faire avec mon poney. Une longue ballade me semblait être une bonne idée. Contente de sortir j'arrive dans les écuries d'un pas enjoué. Je salue Pablo à mon arrivée dans l'écurie.
« - Je viens de finir le box de ton poney
- Cool merci »
J'admire le boulot de Pablo, puis caresse mon poney en guise de bonjour. Je passe la main sous la couverture, là ou il fait bien chaud. Heureuse je commence à lui brosser les membres et à lui curer les sabots. Une fois fait, je retire la couverture et le bouchonne activement. Une fois qu'il est propre je le selle, lui met une paire de guêtres et protèges boulet et attache couvre rein à la selle.
Je recule. Mon beau Iro' a fière allure. Je le caresse et vais chercher son filet dans la sellerie. Quelques minutes plus tard, je reviens le filet à la main. Je le mets sur la tête de mon poney. Le voilà prêt. Je mets ma bombe, prends une bonne paire de gants et une cravache. Et on y va.
Iro' semble tout heureux de sortir et me suis avec train.
Je marche en main avec mon poney, on dépasse la carrière de dressage et la carrière d'entrainement, puis celle de saut. Je bifurque le long des paddocks. Iro' commence à trépigner un peu sur place. Je le contiens en le forçant à rester au pas. Une fois les paddocks passés, je ressangle mon poney et grimpe dessus. Là, Iro essaie de partir au trot, mais je l'en empeche fermement.
Il reste donc à un pas très actif. Je le rassure d'une caresse. On passe à côté du cross puis nous allons dans la forêt. Il y fait un peu froid, et je regrette pas d'avoir mis un couvre rein à mon poney. Le vent vient souffler dans les feuilles en rafales régulières. Mon poney dresse les oreilles et observe le moindre détail.
« Tu n'as pas du sortir beaucoup toi lors de ton débourrage »
Soudain, un lièvre traverse le sentier. Iro' pile net des 4 fers. Je souris, et le rassure.
« Là mon grand, tu n'es pas seul dans cette forêt, mais ce n'est pas une raison pour avoir peur comme ça ».
Le sentier s'élargit un peu, et le terrain est plutot bon. J'encourage donc mon poney à prendre le trot. Heureux, il démarre dans un trot assez speed. Je ne veux pas me battre avec, et le laisse se mettre à l'allure qu'il veut. On déboule dans une grande plaine bien vaste après quelques minutes de trot. La tentation est trop grande, je recule ma jambe, et mon poney prend aussitôt le galop. Je garde un minimum de contact, et reste derrière, au cas un imprévu se passe.
Sentir la crinière de mon poney volant au vent, le voir réactif comme jamais au moindre de mes mouvements. Je le caresse et garde les jambes au contact. Le chemin se rétrécit et je repasse progressivement au trot. Après quelques foulées de trot je demande le pas. Iro' souffle un peu, je détends les rênes pour qu'il récupère correctement. Je souris de le voir les oreilles dressées et toujours autant à l'affut. Nous rentrons à nouveau dans le bois.
Après une bonne heure de ballade, on finit sur un petit trot sur le sentir menant aux champs de blé. Iro' me pique quelques foulées de galop mais reste très obéissant à mes demandes. Le club se dessine droit devant dans le brouillard encore épais du matin. Je repasse au trot et félicite mon poney pour ce moment magique.
Arrivé au club, je vais dans la carrière et met pied à terre. Je caresse grandement mon poney, le dessangle et dégrafe sous gorge et muserolle.
Une fois devant le box, je retire tout le matériel. Je brosse l'endroit de la selle et pose une chemise sur le dos de mon poney le temps qu'il refroidisse un peu sans prendre froid. Je lui cure les pieds et les lui graisse. Enfin, je vais ranger tout mon bazar. Je reviens, donne quelques carottes à Iro' et l'emmène brouter dehors.
« Bonne journée de détente aujourd'hui mon beau »
Après un bon quart d'heure de gouter, je le rentre au box pour sa ration. Je lui remets sa couverture afin qu'il n'attrape pas froid. Mon étalon commence à chauffer à la vue du grain qui arrive. Pablo me tend sa ration, et je lui verse
« Tiens champion, régale toi ».
Après cette bonne matinée, je ramasse mes dernières affaires et file à l'arrêt de bus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Sam 20 Nov - 17:03

Cette balade est vraiment bien détaillé et en plus, il n'y a pas de fautes =)

+3 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Dim 5 Déc - 14:00


En toute harmonie

Je voulais retravailler un peu sur les barres avec mon poney. La saison des concours allait commencer, et il fallait bien que nous soyons au point des les premières compétitions. Après la précédente ballade, Iro' gardait une bonne pêche, un bon mental malgré le froid qui commençait à s'installer durement sur l'écurie.
J'arrive ce matin, emmitouflée dans un bon blouson. A chaque respiration, un nuage se forme autour de mon visage. Je rentre dans l'écurie, le regard à l'affut de mon poney. Je l'appelle gentiment, il sort la tête du box, un sourire se dessine.
« Mon tout beau »
Je pose ma main sur sa chaude encolure, et ébouriffe d'un geste sa crinière. Il secoue la tête, impatient de sortir. Je prends son licol, et rentre dans le box. Je préfère le laisser dedans, peur qu'il attrape un coup de froid dans l'écurie. Je commence un bon pansage en profondeur, et vérifie l'état général de mon poney. Tout semble normal, donc c'est déjà un bon point. Je lui pose ses protections et commence à le seller.
« Aujourd'hui on va jumper poney, il faut se mettre en condition ».
Je préfère donc lui mettre une bavette, une bricole. Côté mors, je m'en tiens à un releveur, cela lui suffit amplement. Une fois que nous sommes prêts, je prends ma bombe, ma cravache, et go vers la carrière de saut.
Là je marche un tour de carrière à côté de mon poney afin qu'il détende un peu ses muscles avant l'effort. Une fois fait, je ressangle délicatement, et je grimpe sur son dos. Comme à son habitude il rompt l'allure en prenant le pas. Je lui donne une petite caresse et nous commençons à marcher activement dans l'ensemble de la carrière. Je regarde le parcours qui est déjà monté. Il est monté à environ 115.
« Pour un premier enchainement se sera pas mal ».
On commence à détendre au trot. Je change beaucoup de direction afin qu'Iro gagne en équilibre et en écoute. Il est un peu lourd dans la bouche, je joue donc dans mes doigts pour le décontracter. Les heures de dressage commencent à payer un peu car Iro' descend son encolure, et cède légèrement dans sa nuque. Je félicite, et repasse au pas. On marche un peu renes longues, et je continue de reconnaître le parcours. Je comptais faire comme en concours, détendre sur quelques obstacles isolés, et enchainer, afin de voir comment réagit mon poney. Une fois qu'on a fait une petite pause, je le reprend dans mes jambes, et commence à vérifier s'il est à l'écoute. Je demande quelques transitions dans l'allure. Il s'exécute parfaitement. Je caresse, me grandis, place mes aides et réclame le galop. Iro' s'enroule et prend le galop. Un peu rapide au début et peu cadencé. Je le laisse un peu plus ouvert qu'au trot, mais je cherche à avoir une allure régulière et active. Après avoir galoper aux deux mains, je me présente devant une petite croix pour mettre mon poney en jambe. Je garde le contact, les mollets fermes et avance vers ma barre sans le brusquer. Bon saut. Je caresse, et revient à l'autre main. Iro' était en forme aujourd'hui, et c'était un bon point.
« On va faire de notre mieux mon poney ».




Je reste au trot, gardant l'allure de mon poney. Je l'amène ensuite au galop devant un vertical de 90 cm. Iro' dresse les oreilles en voyant la hauteur qui avait bien évolué. Je reste à ma place. Je n'ai pas assez de galop, Iro' se rapproche un peu mais ne bougeant pas passe sans problème la barre. Je relance dans un bon galop derrière, ce qui lui donne envie de ruer. Je souris et revient à l'autre main avec plus de galop. Là, l'obstacle vient normalement, je suis donc le saut sans problème. Je saute un vertical à 115 avant de changer d'obstacle. Iro' le survole sans soucis.
« Bon une fois l'oxer et si c'est bien ça ira ». Je travaille le galop rebondi de mon poney, on avance vers l'oxer, épaules derrières, mollets serrés, renes tendues. Iro' se dresse et attaque comme il faut l'oxer. Un peu surprise je suis légèrement en retard, mais le saut est bon, je rends les renes et laisse souffler quelques minutes.
Quand je sens mon poney prêt, je rassemble mes renes, refait un tour de trot et m'avance vers le parcours. Tranquillement, je fais le tour de carrière, et lance mon poney au galop sur un cercle. Une fois fait, je me présente devant le 1. Un oxer. Je veille à avoir de l'activité des le début pour enclencher mon poney. Iro' comprend ce qu'il doit faire et commence à prendre la main. Je le garde à l'écoute pour pas qu'il fasse n'importe quoi. Il survole le 1 sans problème. Je relance, négocie ma courbe et le 2 se propose à nous. Un vertical un peu en descente. Je reste bien derrière, sentant mon poney tirer vers l'obstacle. Agile il passe sans problème. La courbe se présente bien, et le 3 ne pose aucune problème. Je lui glisse une caresse pendant la courbe.
« Allez première combi »
Iro' frappe le sol avec fracas, il ronfle des naseaux, rien ne semble le freiner. Le double se négocie facilement, le contrat de foulée étant rempli. Courbe à droite, le vertical se présente vite, et j'ai du mal à récupérer mon poney. Il me pique la foulée et prend la longue. Son postérieur décroche la barre. Je sais que l'obstacle suivant est le spa, je me redresse donc afin de rééquilibrer mon poney. Là, il revient, le spa arrive, je mets du galop et ça passe sans effort, et avec marge. Je ne me fais pas avoir deux fois, je garde à l'écoute mon poney pour que cette fois ci le vertical reste entier.
Pari gagné, je félicite.
« Allez plus que 2 mon grand ».
Je profite de la courbe pour reprendre mon souffle et retravailler mon poney. Il revient aux ordres. J'appréhende un peu le triple. Le premier se rapproche, bien franchi, le second vient court, je relance donc à peine pour que ça passe, ce qui se fait sans mal. Le troisième vient bien quant à lui. Nous voilà sortit sans faute du triple. Je caresse, fière de lui mais ne me déconcentre pas pour le dernier. Courbe à l'angle droit, un vertical. Je mets du galop, Iro' prend son appel, et le vertical est franchi.
La ligne d'arrivée est franchie avec 4pts de pénalité. Je le caresse grandement, si fière de lui.
« C'est bien mon grand, bravo ».
Nous marchons un bon moment renes longues le temps qu'il récupère, malgré qu'il ait encore beaucoup d'énergie. Je descends, dessangle et marche à ses côtés. Une fois que son poul est normal, je le ramène vers l'écurie. De suite je desselle et lui mets sa couverture pour qu'il n'attrape pas froid. Après avoir retirer tout son matériel, je lui pose des bandes de repos pour éviter tout engorgement. Je le caresse grandement, lui donne du son de blé humide pour le récompenser. Quand j'ai fini et que tout semble être en ordre, je finis d'un dernier calin et laisse mon poney se reposer.
« Tu as été merveilleux poney »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Lun 6 Déc - 2:59

Vraiment, cet entrainement est excellent ! Tu as fais un beau parcours toi et Iro' =)

+1 obstacle
+2 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Lun 6 Déc - 11:56

(( Merci , je reviens dans la course Smile ))

En apesanteur

J'avais entendu parler d'un concours de dressage, seulement les épreuves demandées un certain niveau, et je ne m'étais pas senti capable de faire quelques choses de bien. Après la leçon de hier, un retour au calme sur le plat semblait être une bonne idée.
A mon arrivée aux écuries, il y a beaucoup d'agitation. De nombreux cavaliers sont là à s'occuper de leur monture.
« Vive le samedi » me suis je dit à ce moment là. Je passe à la sellerie récupérée mes affaires et je rejoins le box de mon poney. Il est là, mâchouillant tranquillement son foin. Je souris de le voir si paisible. Je rentre dans le box et commence à regarder ses membres. Pas d'engorgement, c'est plutôt bon signe. Je le caresse et commence à le panser soigneusement. Je lui mets son tapis, la selle, sans oublier de lui poser des bandes de polo pour bosser sans blessure. Je décide de le prendre en rênes allemandes aujourd'hui afin de l'obliger à travailler vers le bas. Une fois que nous sommes prêts, nous nous dirigeons vers le manège.
Là je croise deux cavaliers que je ne connaissais pas. Je les salue et je rentre dans le manège. Je ressangle et me hisse en selle. Iro' prend le trot, tout fringant. Je le repasse au pas rapidement.
« Dis donc l'ami ».
Le nez en l'air, l'allure très décousue, Iro' n'ait pas du tout au travail. Je soupire et commence à ajuster mes rênes pour le mettre en avant, dans le bon sens. Iro' tape du pied, et ne cesse de renâcler
« Ca promet aujourd'hui ».
Je le stimule avec le stick pour qu'il engage le minimum. Ne mettant que des grands coups de tête, je m'arrête, et le garde arrêter jusqu'à ce que ça lui passe. Âpres 5min de parfaite immobilité, je repars au pas, mon poney tendant le nez vers l'avant.
« C'est déjà mieux ».
Après avoir mis à l'ordre mon poney, je pars au trot. Très actif, Iro' est trop rapide. Je l'installe sur des courbes pour le concentrer et accumuler sa vitesse en activité. Il renâcle un peu mais se met au boulot. Je l'encourage d'une caresse à poursuivre ses efforts. Je travaille sur des cercles à rétrécir et agrandir. Je joue dans mes doigts sur les rênes allemandes pour l'encourager à se placer de manière légère. En mode fainéant, Iro' s'appuie sur son mors et n'en décolle pas. Je joue donc sur les transitions dans l'allure pour le faire décoller. Et ça marche. Quant Iro' eut fini son manège, je repasse au pas, et à l'aide du stick, demande des épaules en dedans. Iro s'arrête et se lève un peu sur les postérieurs. Agacée de tout ce cinéma, je donne un ferme coup de talon. Mon poney avance, et cesse enfin une fois pour toutes ces bêtises. Je redemande mes épaules en dedans, et là il s'exécute parfaitement, rond et léger, avec quelques foulées plutôt rebondies. Je caresse et demande à l'autre main. De la même manière, mon poney obéit. Je double en x, demande l'arrêt. Carré, il se stoppe. Je me grandis et demande quelques foulées de recul. Il relève la tête, mais s'abaisse dans ses hanches, et recule. Je place mes aides, et mon poney rompt par le galop. Assise, je l'incite à s'installer dans un galop rebondi et peu rapide. Forcée de subir quelques coups de culs, je le corrige du stick sur sa hanche pour le concentrer un peu. Quand j'obtiens enfin un cercle d'un galop presque excellent, rebondi, rond et léger, je rends les rênes et marche au pas. Mon poney étend son encolure vers le bas afin de se détendre. Une petite caresse puis je reprends mes rênes. Je demande le galop, Iro' le prend sans broncher, je fais deux cercles de 15m et prends la diagonale. Je change mes aides et demande un changement de pied. Sans effort il change de pied dans la foulée, en réceptionnant uni. Je caresse, et travaille le galop de mon poney. De nouveau deux cercles, et je reprends la diagonale. Même aisance. Je félicite et continue de galoper sur la piste. Iro' ronfle des naseaux, mais reste très rassemblé. Je double en A, et demande la cession. Iro' accélère, s'appuie un peu sur l'épaule intérieure, mais dans l'ensemble on rejoint la piste avec une cession modeste. Changement de pied, je demande à l'autre main. Plus à l'aise, la cession est bien plus respectable. Je prends une dernière diagonale, et fait une longueur au galop à faux pour qu'Iro reste en équilibre. Je ralentis au trot, en veillant à le garder en ordre. Ses sabots tambourine le sol, il commence de nouveau à chauffer un peu. Je relâche à peine les rênes allemandes et Iro' s'installe dans une attitude très honorable. Je veille à garder une bonne position. Je le garde fermée et prends la diagonale. Là je recule mes épaules, et sollicite un allongement. Iro' balance ces membres loin devant avec précision et force. Il a fière allure quand il se met au travail. Je récupère lorsqu'on arrive en piste. Sur l'autre piste, je demande une épaule en dedans. Iro' trébuche sur le premier mouvement et se rattrape aussitôt sur la suite. Je demande la même chose à l'autre main puis je commence à détendre mes rênes, et je le laisse descendre et trotter le nez au sol, Je lui glisse quelques caresses.
« Tu vois quand tu veux, filou va ».
Apres quelques tours, je m'assoies, et le laisse repasser au pas. Je remets le couvre rein en attendant qu'il refroidisse un peu, et je retire quelques trous à ma sangle.
5min plus tard, je descend et le ramène à l'écurie. Une fois devant le box, je desselle, lui remet sa couverture et lui retire ses protections. Je le félicite, lui donne un peu de son dans un seau. Quand il a fini, je repasse un coup de brosse partout sur son encolure, pour retirer les marques de transpiration. Je vois Pablo qui arrive avec les rations.
« En plus tu vois le repas arrive . »
Je caresse une dernière fois mon poney, et file ranger tout mon bardas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Mer 8 Déc - 2:17

Bonne séance de dressage =)

+1 dressage
+2 bonus
+2 cavalier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecuriedayane2.forumactif.com
Anna Legendre
Membre
Membre
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    Lun 20 Déc - 12:46


Mauvaise surprise

Noël approchait à grand pas, et le froid avec aussi. J'avais froid mais mon poney lui ne demandait qu'à sortir. J'avais décidé d'une bonne séance de longe aujourd'hui pour l'assouplir un peu avec quelques enrênements, pour qu'il fonctionne sans mon poids sur le dos.
J'arrive un peu frigorifiée au club. Je regarde certain chevaux s'ébattre dans les paddocks. De loin je ne repère pas Iro', je me dis qu'il doit être au chaud dans son box. Je rentre dans l'écurie, il n'y a pas un bruit. Le temps est clair mais un brouillard givrant trouble mon regard. J'arrive au box de Iro'. Il machouille tranquillou son foin, l'air serein et bien heureux d'être au chaud. Je rentre, et m'approche doucement, le caresse gentiment sur l'encolure et attends qu'il réagisse. Il relève la tête, et vient fourrer son nez contre mon manteau en quête de friandise. Je le caresse grandement et lui retire sa couverture.
« Va falloir te nettoyer correctement ».
Je commence donc à l'astiquer avec soin, ne laissant aucune partie de poils sans coup de bouchon, je vérifie ses pieds et si il ne s'est point blessé lors de ses sorties au pré. Je remarque un tendon un peu plus enflé que l'autre mais pas démesurément. Je le masse pour essayer de sentir quelque chose, mais ça ressemble plutôt à un banal engorgement. Un peu inquiète je sors du box, et essaie de trouver Pablo pour savoir si Iro était sorti récemment au pré. Je l'aperçois en train de remonter des brides au fond de l'allée. Je m'avance vers lui.
« Salut Pablo, dis moi Iro est il sortit hier au pré ?
Hum , oui comme d'habitude, pourquoi ?
Bah, il est enflé au postérieur gauche, légèrement mais bon.
Il y a une marque de coup ? C'est peut être Rafale qui l'a botté ?
Peut être, je vais regarder s'il boite tout d'abord.
Bonne idée ».
Je retourne sur mes pas, attrape le licol d'Iro est lui passe sur la tête. Je claque de la langue et mon poney me suit sans broncher. Je lui remets une chemise afin qu'il n'ait pas froid, et je sors dans l'allée centrale de dehors. Le sol est dur et plat, idéal pour détecter une boiterie. Pablo me rejoint pour m'aider à en juger.
« Trotte le long des boxes, je regarde »
Je m'exécute.
« Allez mon grand, trotte, trotte ».
Iro' s'ébroue un peu, et ronfle des naseaux et me suis sans protester. Je ne le regarde pas et essaie de déceler le moindre bruit anormal pendant qu'il trotte. Demi tour, et l'on revient, à la longe je sens bien que quelque chose cloche, Iro' peine un peu et laisse traîner le postérieur.
« Alors tu en penses quoi ?
Et bien effectivement il boite un peu du postérieur, il le laisse trainer, et balance la tête en arrière quand il le pose.
Oh non, il ne manquait plus que ça, mais regarde il n'y a pas de blessure, et la dernière fois tout était en ordre après la reprise.
C'est peut être le froid, c'est un poney de compétition fragile, donc il est probable que le changement de température lui est causé ce genre de problème.
Hum peut être bien, je vais le mettre au marcheur aprés avoir soigné tout ça pour qu'il se détende ».
Je caresse mon loulou et nous repartons à l'écurie. Là je lui laisse sa chemise sur le dos, et commence à lui poser de l'argile sur le tendon afin de dégonfler tout ça. Je lui mets deux bandes de repos à l'arrière, puis je lui pose des guêtres devant avec des cloches. Une fois fait, je le caresse et l'emmène au marcheur.
« Marcher te fera du bien, tranquillement, et on restera là dessus ».
Je le fais rentrer dans le marcheur, et le laisse marcher 15 min au pas en alternant le sens. Iro' est actif, je sentais bien qu'il aurait voulu sortir plus et non se contenter de ça. Le voir si actif me rassure, il ne doit pas avoir trop mal, mais avec la saison des concours approchant, je ne veux prendre aucun risque de blessure sérieuse. Quand il a fini son exercice, je le garde en main et le laisse manger quelques brins d'herbes un peu gelés de neige, et je regarde Pablo sur Rafale en train de sauter quelques obstacles dans la carrière.
« Quel bel étalon lui aussi, vraiment ».
Je caresse mon beau poney, et nous rentrons à l'écurie. J'en profite pour lui graisser les pieds, et vérifie encore une fois tout ces tendons. Je colle un peu de chaterton autour de la bande avec argile pour être sur qu'elle ne bouge pas. Je lui remets sa grosse couverture de box et mets à sécher la chemise polaire.
« Je repasse demain voir comment tout ça a évolué mon poney ». Je lui donne quelques carottes, et je repars, laissant mes affaires à la sellerie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iroquoiz (Anna Legendre)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Iroquoiz (Anna Legendre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Rizatdinova
» Anna Bessonova
» Anna Pavlova
» Qui connait Anna Evans ?
» johann legendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Écuries d'Ayane V2 :: Coin CSO :: Poney de CSO-
Sauter vers: